Archive | France RSS for this section

Quelques vérités dérangeantes sur les conséquences néfastes de l’affaire Snowden sur la France ?

Oui la France fait quelque chose mais pas nécessairement ce qu’il faut pour le bien être de la postérité !

Pour une mise en bouche :
Frenchelon: la carte des stations espion du renseignement français | BUG BROTHER
http://bugbrother.blog.lemonde.fr/2009/06/16/frenchelon-la-carte-des-stations-espion-du-renseignement-francais/

Plus sérieusement :

Nous n’avons rien à envier des Américains. Nous avons notre équivalent d’Echelon en France, notamment au sein d’une station d’écoute de la région parisienne, avec moteurs d’analyse sémantique pour trier l’information” […]

(source : Frenchelon, les grandes oreilles made in France)
Cela devrait nous rassurer, si je comprends bien, puisque cette affirmation a eu lieu en 1998.
Pourtant il y a bien quelque chose qui me dit que son fonctionnement ne doit pas être au top:

une interdiction après décollage d’un avion transportant un président et qui a fait approuver son plan de vol au préalable semble sans précédent” […]

(source : Affaire Snowden : Paris exprime ses regrets à la Bolivie)
Et cette phrase officielle du Président de la République Française me paraît plus qu’hasardeux :

“Il y avait des infos contradictoires sur les passagers qui étaient à bord”, a dit M. Hollande. “Dès lors que j’ai su que c’était l’avion du président bolivien, j’ai donné immédiatement l’autorisation de survol” du territoire français, a-t-il ajouté. (sic)

Pour en arriver à :

Les policiers [Autrichiens] n’ont trouvé aucune trace d’Edward Snowden” […]

La France n’avait vraiment pas besoin de cela. C’est bien à mon avis la preuve de l’inefficacité des oreilles de la France et surtout la méconaissance stratégique du problème lié à la place de la Bolivie sur l’échiquier international.

Il est évident que l’amérique du Sud sera bien content de faire pression sur l’Europe, à l’instar du Brésil. Je ne parle même pas de l’aspect ridicule de la France dans cette histoire.

Du coup parler de ce que la France fait concrètement depuis des années me fait plus sourire qu’autre chose.

“Il y a un vrai ‘Prism’ à la française”
http://www.lemonde.fr/societe/video/2013/07/04/il-y-a-un-vrai-prism-a-la-francaise_3441637_3224.html

Ou plus concrètement :
La totalité de nos communications espionnées par un supercalculateur
http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/07/04/revelations-sur-le-big-brother-francais_3441973_3224.html
La phrase qui m’a intéressé c’est : “la totalité de nos communications sont espionnées” […]
Si la France qui a peu de moyens par rapport aux USA arrive à ce stade, qui serait assez naïf pour penser que les USA ne feraient que des écoutes à la marge, que dis-je hors des USA uniquement ?

Pour les plus pressés, et à titre personnel, je préfère une image qui résume bien le fonctionnement de l’espionnage à la française:
Comment la DGSE collecte et stocke les données
http://www.lemonde.fr/societe/infographie/2013/07/04/comment-la-dgse-collecte-et-stocke-l-ensemble-des-communications-electromagnetiques_3441931_3224.html

Tout ceci explique le refus évident de la France d’abriter Snowden, d’ailleurs ce dernier n’a pas demandé d’asile politique à la France, n’est-ce pas ?
Tout ceci nous montre aussi l’impression que j’ai eu: la France ne voulait pas et ne veut toujours pas combattre l’espionnage car elle même elle en fait autant…

La Russie conclut très bien l’égarement française :

Vladimir Poutine s’est en revanche montré bien moins impliqué : le fait que les Occidentaux s’espionnent entre eux n’est «pas notre affaire»” […]

(source : VIDEOS. Snowden demande l’asile politique à la Russie)
En effet, la France aurait du laisser l’avion partir en se gardant bien de se mêler de ce qui se passe hors de ses frontières… surtout un avion diplômatique…

Frenchelon – Wikipédia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Frenchelon

Advertisements

Faisons une pétition pour les femmes et les enfants d’abord.

Les dernières nouvelles nous rappellent que personne n’est à l’abri d’un quelconque espionnage.
Lorsque Obama explique que le renseignement est normal, en évitant de répondre au questionnement de l’Europe, je ne peux que penser qu’il doit avoir compris que l’Europe ne fera rien du moins concrètement.
Après tout, à part vociférer sa colère son mécontentement ou cracher sa haine de l’amérique, il n’y a pas de quoi fouetter un chat pour l’oncle sam.
Comme nous le savons tous, le renseignement aux Etats-Unis date depuis des dizaines d’années, et malgré la connaissance de cette situation, je n’ai jamais entendu parler d’un véritable changement radical dans la politique générale de la France.
La France me donne l’impression d’une maison où quelqu’un a mis des micros et des logiciels espions au vu et au su de tous et au final on se dit que ce n’est pas grave.
On me dira qu’il ne faut pas sous-estimer la valeur des techniciens de la maison France.
Bon, dans ce cas là, je vais ajouter un plus à l’histoire.
Disons que la maison n’a aucun micro ni même logiciel espion, parce que les techniciens les ont tous trouvé, cela vous convient ?
Au delà de l’aspect utopique d’une telle affirmation, je vais prendre cela comme point de départ.
Imaginons un immeuble, juste en face de la maison, qui lui a de puissants microphones, et qui contrôle le réseau téléphonique.
Je ne parle même pas de leurs puissantes jumelles ou de leur drones ¹ qui peuvent survoler cette maison et tout filmer sur les divers spectres du champ électromagnétique.
Dans la maison, les occupants peuvent-ils s’y opposer ? Bien sûr que non.
Probablement que l’occupant en chef de la maison va dire à l’immeuble d’en face d’arrêter d’espionner, mais ceux d’en face répondent qu’ils ont besoin de comprendre c’est pour glaner des informations en toute innocence.
Au final, j’ai une question bête à poser au chef de famille de cette maison:
Que tu te plaignes de choses que tu sais pertinemment depuis des lustres, je peux concevoir, mais quand est-ce que tu vas te décider à fermer les volets et les portes, au moins pour notre sécurité à nous les mômes ?
S’offusquer de quelque chose ça a du bon pour son égo ou sa fierté, mais cela ne change pas le fond du problème: on sait ce que nous faisons pour peu que cela intéresse l’immeuble d’en face.
N’est-il pas enfin pertinent de mettre en place des solutions libres pour toute l’administration française ?
Par exemple, créer des décrets lors de conseil de ministre pour justement favoriser une solution open source réputée, donc par essence plus sécurisée ?
Même si j’ai entendu dire que la DGI utiliserait linux comme système d’exploitation dans pas mal de ses serveurs, je ne peux m’empêcher de m’interroger sur la sécurité de l’infrastructure de l’Etat français en elle-même.
En effet, l’Etat français encourage les déclarations en ligne des impôts par exemple. J’ai fait l’effort de regarder le mien par curiosité.
Je me suis juste dit: Pour les impôts probablement qu’on peut faire confiance mais pour le reste, je ne sais pas. Beaucoup de personnes pourraient très bien se servir d’autres services avec windows XP et un certain Internet Explorer 6 comme navigateur
A défaut d’avoir des solutions dignes de ce nom, je propose que l’on fasse une pétition sur le sujet.
Si vous êtes partant ou si vous estimez qu’il faut faire quelque chose, likez cet article.

¹ Non monsieur ce drone n’est pas américain, il est français et de bonne réputation. C’est juste pour illustrer l’exemple.
Oui monsieur, ça fonctionne sous linux et c’est pas cher.